Reprise des activités en massothérapie

Nouvelle procédure appliquée lors de nos prochains rendez-vous

À compter du 1er juin, le gouvernement a autorisé la réouverture des services de massothérapie au Québec, avec des protocoles sanitaires stricts dans le but de réduire la transmission de la covid-19.  Voici ce qui est appliqué lors de votre rendez-vous. Ces protocoles changent régulièrement au fil de l’évolution de la situation sanitaire.

n.b.: les changements récents sont indiqués en bleu

Équipement de protection obligatoire :

  • Pour le massothérapeute : Masque de procédure (bleu), visière ou lunettes de protection, survêtement
  • Pour le client : Le client devrait porter un masque de procédure, à moins d’une contre-indication de santé l’empêchant d’en porter un.

Accueil :

  • Portez déjà un masque si vous le pouvez et lavez-vous les mains. Les personnes présentes avec vous ne devraient pas se tenir à moins de deux mètres du thérapeute.
  • Ouvrez la porte au thérapeute.
  • Le thérapeute doit porter un masque pour entrer, il enfilera la visière après s’être lavé les mains et installé les équipements au lieu convenu. Restez à plus de 2m du thérapeute.

Pendant le massage :

  • Le massothérapeute garde visière et masque en tout temps.
  • Le client doit garder son masque.
  • Se laver les mains (solution hydroalcoolique) si on doit se moucher ou toucher son visage (thérapeute et client)

Après le massage :

  • Ne retirer pas votre masque tout de suite, lavez-vous les mains.
  • Favorisez le paiement par virement bancaire. La carte de crédit, le chèque et l’argent comptant restent acceptés.
  • Ouvrez la porte au thérapeute
  • Lavez-vous les mains et retirer et disposez de votre masque seulement lorsque le thérapeute est sorti.
  • S’il y a lieu, désinfectez les endroits ou le thérapeute est passé (salle de bain, comptoir)

Par François Lamarche, massothérapeute agréé, basé sur le document procédure de reprise des activités professionnelles des massothérapeutes agréé.e.s de la FQM et les recommandations de l’INSPQ et de la CNESST du 20 mai 2020.